Etude de la DREES d’octobre 2021 : Après 65 ans, une espérance de vie en bonne santé en hausse

Paru dans le N°327 - 4 novembre 2021
Questions sociales

L’espérance de vie sans incapacité correspond au nombre d’années que peut espérer vivre une personne sans être limitée dans ses activités quotidiennes. L'étude de la DARES d'octobre 2021 est établie à partir de données exhaustives de mortalité complétées d’une question posée à un échantillon de 16 000 ménages(1).

L’’espérance de vie à la naissance est l’un des indicateurs de santé les plus fréquemment mobilisés pour connaître l’état de santé d’une population. Il correspond au nombre moyen d’années qu’une génération fictive peut espérer vivre en étant soumise, à chaque âge, aux conditions de mortalité d’une année donnée.

Cependant, cet aperçu quantitatif de la moyenne des années à vivre n’est pas suffisant et doit être complété par un indicateur qui combine à la fois les dimensions quantitative et qualitative pour mieux apprécier le bénéfice de ces années de vie supplémentaires.

Cette mesure s’appuie sur les réponses à la question posée dans le dispositif européen European Union Statistics on Income and Living Conditions (EU-SILC) : "Êtes-vous limité(e), depuis au moins six mois, à cause d’un problème de santé, dans les activités que les gens font habituellement ?" On peut ainsi également calculer un indicateur d’espérance de vie sans incapacité sévère (c’est-à-dire sans handicap).

En 2020, une femme de 65 ans peut espérer vivre 12,1 ans sans incapacité et 18,1 ans sans incapacité sévère ; un homme, 10,6 ans sans incapacité et 15,7 ans sans incapacité sévère.

Depuis 2008, l’espérance de vie sans incapacité à 65 ans a augmenté de 2 ans et 1 mois pour les femmes et de 1 an et 11 mois pour les hommes. L’espérance de vie sans incapacité à la naissance, qui tient compte de la survenue éventuelle d’incapacités tout au long de la vie, a également augmenté, de 1 an et 5 mois pour les femmes entre 2008 et 2020 et de 1 an et 8 mois pour les hommes. Elle s’établit à 65,9 ans pour les femmes et à 64,4 ans pour les hommes.

En France, l’espérance de vie sans incapacité à 65 ans est au-dessus de la moyenne européenne. En 2019, l’espérance de vie sans incapacité à 65 ans des hommes en France est légèrement supérieure (+ 2 mois) à la moyenne européenne, qui s’établit à 10,2 ans pour l’Union européenne des 27 (UE-27). Pour les femmes, l’écart avec la moyenne européenne (10,4 ans) est plus important (+ 1 an et 2 mois).

Ces statistiques montrent une progression de l’espérance de vie sans incapacité pour les femmes comme pour les hommes depuis 2008. La Drees rappelle que ces statistiques ont été recueillies dans la période du 3 février au 18 avril 2020, avant que les effets de la pandémie de Covid-19 n’interfèrent.

Informations légales | Données personnelles