Réunion plénière du GAFI, juillet 2021 : renforcement de la lutte contre la criminalité financière et le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme

Paru dans le N°322 - 22 juillet 2021
Marchés

La 4ème réunion plénière du Groupe d’action financière (GAFI) a eu lieu du 21 au 25 juin 2021(1). Cette réunion a été l’occasion d’aborder de nombreux thèmes relatifs à la criminalité financière et à la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (LBC-FT).

La réunion a permis d’explorer les opportunités et les défis de la transformation numérique pour la LBC-FT(2). A notamment été évoquée l’utilisation de "l’apprentissage machine" ou "Machine learning" pour la détection des activités suspectes du blanchiment d’argent ou du financement du terrorisme. La question de la collecte des données en lien avec la protection des données personnelles a également été abordée au cours de la réunion plénière. A ce titre, un bilan a été publié portant sur les technologies émergentes ou déjà disponibles facilitant l’analyse des données afin de lutter contre la LBC-FT tout en respectant et protégeant les données personnelles(3).

Après une consultation publique lancée en février dernier, le GAFI a adopté un bilan à 12 mois portant sur l’application des standards sur les actifs virtuels par les pays membres de l’OCDE(4). 58 juridictions sur les 128 ayant répondu ont adapté leur droit national aux standards LBC-FT applicables aux actifs numériques.

Le GAFI a également adopté un rapport sur le blanchiment du produit des crimes environnementaux(5). Le rapport invite les Etats à renforcer la coopération entre les agences dédiées à la lutte contre les crimes environnementaux et les réseaux d’investigation financière des Etats afin de faciliter les poursuites et permettre un meilleur recouvrement des actifs.

Le GAFI a adopté par ailleurs un rapport sur le financement du terrorisme motivé par des considérations éthiques ou raciales, notamment le terrorisme d’extrême droite(6).

La réunion plénière a permis enfin d’actualiser les lignes directrices en matière de lutte contre le financement de la prolifération portant sur le transfert et l’exportation des armes de destruction massive (AMD)(7).


Informations légales | Données personnelles