Les données essentielles de 330.000 marchés publics accessibles depuis le 1er juin 2021

Paru dans le N°319 - 10 juin 2021
Commande publique

L’ouverture des données (open data) appliquée à la commande publique favorise l’amélioration des politiques d’achat des acheteurs publics, la connaissance et donc l’accès des entreprises à la commande publique et la transparence de celle-ci pour l’ensemble des citoyens.

Les articles L.2196-2 et L.3131-1 du code de la commande publique imposent aux acheteurs ou aux autorités concédantes de rendre accessibles sous un format ouvert et librement réutilisable les principales données, appelées "données essentielles", des marchés publics ou contrats de concession sous réserve des dispositions relatives aux informations confidentielles.

Le secrétariat général et la direction des affaires juridiques des ministères économiques et financiers proposent une plateforme de visualisation des données des marchés publics que les acheteurs ont notifiés depuis 2018. Cette plateforme en libre accès et gratuite (https://data.economie.gouv.fr/explore/dataset/decp_augmente/table/), intégrée au portail "open data" de Bercy, regroupe au 1er juin 2021, date de son ouverture, plus de 330 000 marchés. Elle permet d’afficher les principales informations de ces marchés, de les exporter, de les filtrer ou encore de faire des recherches par mots clefs.

Pour le plus grand public, il est également proposé une visualisation de ces données sous la forme d’un tableau de bord interactif accessible à l’adresse suivante https://datavision.economie.gouv.fr/decp. Y sont présentées les principales données chiffrées et indicateurs de la commande publique, obtenus en partant des données essentielles et après suppression des données brutes inexploitables, soit à partir d’une base au 1er juin de 246 647 marchés. L’interface se veut conviviale et permet à n’importe quel citoyen, sans manipulation de données, de trouver des indicateurs chiffrés en matière de localisation géographique, de type de marchés ou de type d’entreprises bénéficiaires. Deux thématiques spécifiques sont d’ores et déjà directement mises en valeur : celle des marchés attribués aux PME et celle des marchés de travaux inférieurs à 100.000 euros hors taxes. D’autres thématiques pourront être proposées au cours des prochains mois.

Informations légales | Données personnelles