75ème anniversaire de l’ONU

Paru dans le N°303 - 8 octobre 2020
Institutions

Les États Membres de l’Organisation des Nations Unies ont célébré le 75ème anniversaire de cette institution(1) lors d'une réunion de haut niveau qui s'est tenue le 21 septembre 2020 et ont adopté, à cette occasion, une déclaration politique consacrée au thème : « L’avenir que nous voulons, l’ONU qu’il nous faut : réaffirmons notre attachement collectif au multilatéralisme ».

 A l’occasion de cette journée, le Secrétaire général de l’ONU a signalé que ce 75ème anniversaire était marqué par un vaste débat à l’échelle planétaire sur le rôle de la coopération mondiale dans la construction de l’avenir auquel ont participé plus d’un million de personnes à travers le monde, et notamment un grand nombre de jeunes.

Selon les premiers résultats des données collectées entre le 1er janvier 2020 et le 24 mars 2020, 95% des personnes interrogées conviennent que les pays doivent nécessairement travailler ensemble pour gérer les défis mondiaux, et ce d’autant plus à compter de fin février, alors que le Covid-19 commençait à se répandre dans le monde.
 
Selon le Secrétaire général de l’ONU, la souveraineté nationale - principe fondamental de la Charte des Nations Unies - va de pair avec une coopération internationale renforcée, reposant sur des valeurs communes et des responsabilités partagées dans la poursuite du progrès pour tous et toutes. « Personne ne souhaite de gouvernement mondial, mais » a-t-il souligné, « nous devons œuvrer de concert pour améliorer la gouvernance mondiale ».

L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté par consensus la Déclaration faite à l’occasion de la célébration du 75e anniversaire de l’Organisation des Nations Unies(2).

La Déclaration précise qu’au fil des ans, plus d’un million de femmes et d’hommes ont servi sous le drapeau de l’Organisation des Nations Unies dans plus de 70 opérations de maintien de la paix. Les Etats reconnaissent que l’ONU a connu son lot de déceptions mais soulignent qu’il est dans l’intérêt des nations comme des peuples de renforcer la coopération internationale et de saisir une « occasion historique de reconstruire en mieux et en plus vert ».

Le monde d’aujourd’hui étant très différent de celui d’il y a 75 ans, la déclaration réaffirme le besoin de réformer les trois principaux organes de l’ONU - le Conseil de sécurité, l’Assemblée générale et le Conseil économique et social - et d’assurer son financement durable, en soulignant l’importance cruciale des financements conjoints publics-privés.

Informations légales | Données personnelles