Présentation d’une feuille de route pour l’industrie automobile : « Produire en France les automobiles de demain »

Paru dans le N°268 - 28 février 2019
Entreprises

Le Président de la République a présenté, le 13 février 2019, à l’occasion des cent ans de l’Organisation internationale des constructeurs automobiles, une feuille de route pour l’industrie automobile intitulée « Produire en France les automobiles de demain »(1).

Il est tout d’abord rappelé que la filière automobile représente une part essentielle dans l’économie française. Avec 4000 entreprises industrielles qui emploient 400 000 salariés, elle pèse un chiffre d’affaires de 155 milliards d’euros, soit 18% du chiffre d’affaires de l’industrie manufacturière.

Cette feuille de route, élaborée avec l’ensemble des acteurs du secteur (industriels, transporteurs, collectivités, représentants des salariés) comporte quatre principaux axes.

Elle fixe l’objectif de développer les véhicules électriques et hybride via un maintien du bonus pour l’acquisition de ces véhicules jusqu'en 2022. Alors que l'on comptait fin 2018, en France, 207 000 véhicules électriques et hybrides rechargeables, l’objectif est de porter ce chiffre à 1 million en 2022.

La feuille de route prévoit un plan d’accélération du déploiement de bornes électriques, pour développer un réseau dense et de qualité en France. Il est prévu de porter les près de 25 000 bornes accessibles au public aujourd’hui à 100 000 en 2022.

L’État ambitionne de créer une filière française et européenne de batterie pour véhicule électrique en contribuant à son développement à hauteur de 700 millions d’euros. La feuille de route annonce un soutien à un partenariat européen autour d’un consortium franco-allemand.

Le quatrième axe poursuivi est le développement des véhicules autonomes et connectés. Il s’agit de déployer sur des territoires, d’ici 2021, des services de transport autonomes à la demande en taille réelle. L’objectif est de faire de la France le pays le plus en pointe en Europe en matière d’accueil du véhicule autonome.

La feuille de route pour l’industrie automobile fera l’objet d’un suivi régulier au sein du Comité stratégique de filière automobile.

Informations légales | Données personnelles