Présentation par la Direction générale de l’administration et de la fonction publique de l’édition 2017 de son rapport annuel sur l’état de la fonction publique

Le 10 novembre 2017, la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) a publié l’édition 2017 de son rapport annuel sur l’état de la fonction publique(1). Ce rapport, destiné à partager les données et les analyses sur les ressources humaines des trois versants de la fonction publique permet d’alimenter le dialogue social et de nourrir le débat public.

Au 31 décembre 2015, la fonction publique représentait 20% de l’emploi total en France avec 5,451 millions d’agents publics (hors contrats aidés), dont 2, 398 millions dans la fonction publique d’Etat, 1.889 million au sein de l’administration territoriale et 1,163 million dans la fonction publique hospitalière.

Le rapport souligne l’ouverture de la fonction publique à l’ensemble de la société, par des classes préparatoires intégrées, le troisième concours, des contrats d’apprentissage permettant de diversifier les profils des agents publics. Il présente ensuite les mécanismes permettant au cours de la carrière de développer des compétences, notamment grâce à la mise en place du compte personnel de formation ou de favoriser les mobilités professionnelles via le compte personnel d’activité. La DGAFP développe une vision prospective afin de répondre aux grands enjeux des employeurs publics en matière d’évolution des métiers et du recrutement, de la carrière et de la gestion des compétences ainsi que de la place de la formation.

Par ailleurs, le rapport invite les acteurs publics à renforcer le dialogue avec les partenaires sociaux dans le cadre des quatre thématiques de l’agenda social présenté en 2016 : l’exemplarité de la fonction publique, l’amélioration des conditions de travail (insertion des personnes en situation de handicap, label diversité professionnelle, label égalité professionnelle), le développement des compétences, la carrière et la rémunération.

Enfin, pour accompagner les transformations de l’action publique, le rapport invite les acteurs à construire une politique des ressources humaines de l’Etat à la fois plus stratège, plus réactive et plus efficace. Si la gouvernance de la fonction ressources humaines de l’Etat a été clarifiée et renforcée par la mise en place d’une stratégie interministérielle de ressources humaines, le rapport estime nécessaire d’adapter les politiques des ressources humaines aux enjeux de chaque territoire par le biais de l’action des plateformes régionales d’appui interministériel à la gestion des ressources humaines (PFRH). Pour améliorer la gouvernance des ressources humaines, le rapport invite enfin les acteurs publics à comparer et à s’inspirer des pratiques existantes dans la sphère privée ou dans les administrations internationales.

L’édition 2017 du rapport annuel, la DGAFP présente par ailleurs une étude consacrée aux contractuels dans la fonction publique et à leur diversité de parcours(2). Ainsi, en 2015, 21,7% de la fonction publique était composée d’agents contractuels soit 1.280 millions agents dont 19,2% dans la fonction publique d’état, 24,8% au sein de la territoriale et 21,4% dans l’administration hospitalière.
 
Notes
puce note (1) Rapport annuel sur l’état de la fonction publique – édition 2017 (pdf)
puce note (2) Dossier : les contractuels dans la fonction publique : une grande diversité de parcours (pdf)
 
 
Informations légales | Données personnelles