Adoption par le Conseil Economique Social et Environnemental d’un avis intitulé « Quelle politique pour les pôles de compétitivité »

Le 25 octobre 2017, le Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) a adopté en séance plénière un avis intitulé « Quelle politique pour les pôles de compétitivité »(1) qui présente douze recommandations.

Les pôles de compétitivité, composés d’entreprises de toutes tailles, d’organismes de recherche publics et privés ainsi que des établissements de l’enseignement supérieur ont pour mission de créer sur un même territoire une synergie entre ces différentes entités afin de favoriser la recherche et le développement et renforcer l’innovation.

Afin de clarifier leurs champs d’action et favoriser leur visibilité, le CESE recommande tout d’abord de distinguer les pôles nationaux des pôles régionaux et les invite en parallèle à renforcer leur coopération sur des projets communs.

En matière de gouvernance, l'avis se prononce en faveur d'une plus grande implication des TPE/PME dans la gouvernance des pôles. Le CESE recommande en outre d’intégrer dans les cercles de réflexions de nouveaux acteurs porteurs d’enjeux, non représentés dans la gouvernance des pôles : associations, syndicats, chercheurs en sciences sociales, économistes, élus.

Les procédés utilisés pour évaluer les pôles gagneraient à être harmonisés en distinguant les évaluations qui relèvent du temps long de celles du temps court. Lorsque les résultats sont jugés insuffisants ou ne respectent pas les exigences fixées par les cahiers des charges, le CESE recommande de retirer le label « Pôle de compétitivité » aux entités.

Par ailleurs, le CESE estime opportun de revoir les financements alloués par les autorités publiques grâce à une sélection plus rigoureuse des projets, accompagnée d’un retour à la réalisation de projets de recherche et d’innovation, leur mission première.

Le CESE préconise en outre de renforcer le travail collaboratif entre les concepteurs d’un projet et les organes de gouvernance des pôles pour mieux maîtriser les risques.

Enfin, le CESE démontre le rôle moteur des pôles en matière de modernisation de l’industrie en les intégrant dans la mise en œuvre des « neuf solutions industrielles françaises » de l’Industrie du futur. De même, les pôles ont un rôle à jouer pour développer l’emploi grâce aux perspectives ouvertes par les innovations réalisées.
 
Notes
puce note (1) Avis du Conseil Economique Social et Environnemental « Quelle politique pour les pôles de compétitivité » (pdf)
 
 
Informations légales | Données personnelles