Conclusions du Conseil européen des 22 et 23 juin 2017

Lors du Conseil européen des 22 et 23 juin 2017(1), les chefs d’État et de gouvernement ont adopté des conclusions dans les domaines de la défense et de la sécurité, de l’emploi, de la croissance et de la compétitivité, de la politique migratoire, du marché unique numérique et de la lutte contre le changement climatique.

En matière de défense et de sécurité intérieure, le Conseil européen a réaffirmé sa détermination à lutter contre la radicalisation en ligne, l'extrémisme violent et le financement du terrorisme, à faciliter les échanges d'informations entre les services répressifs et à améliorer l'interopérabilité des bases de données. Afin de renforcer les contrôles aux frontières extérieures, il a appelé à la conclusion et à la mise en oeuvre de l’accord sur le système d'entrée/sortie et du système européen d'information et d'autorisation concernant les voyages (ETIAS). Les dirigeants européens souhaitent la concrétisation rapide de la proposition de la Commission européenne relative à un Fonds européen de la défense, visant à stimuler activement la recherche et le développement industriel dans ce domaine.

Selon une enquête Eurobaromètre, près de 50 % des Européens estiment que la situation économique actuelle de leur pays est bonne. L'ensemble des 28 États membres devraient être en situation de croissance cette année et l'année prochaine, tandis que le chômage est à son niveau le plus bas depuis 9 ans. Les dirigeants européens, se félicitant de l'amélioration de la situation, ont réaffirmé l'importance du bon fonctionnement du marché unique, pour stimuler la croissance, créer des emplois et promouvoir les investissements et l'innovation. L'examen à mi-parcours auquel a procédé la Commission est satisfaisant en ce qui concerne le marché unique numérique et le plan d'action pour la mise en place d'une union des marchés des capitaux. Le Conseil européen appelle à un renforcement et une prolongation du Fonds européen pour les investissements stratégiques. S’agissant du commerce extérieur, il espère des avancées dans la conclusion d’accords de libre-échange avec le Mexique, le Mercosur et la région Asie-Pacifique et invite les co-législateurs à parvenir rapidement à un accord sur des instruments de défense commerciale modernes et compatibles avec l'OMC. Enfin, il a approuvé les recommandations intégrées par pays, dans le cadre du Semestre européen 2017.

Ce Conseil européen a également été l’occasion pour les États membres de l’UE de réaffirmer leur engagement à mettre en oeuvre pleinement l'accord de Paris sur le changement climatique, y compris ses objectifs en matière de financement de l'action climatique, et d’étudier les derniers développements intervenus dans les négociations entre l’UE et le Royaume-Uni, suite à la notification de retrait faite par ce dernier au titre de l'article 50 du TUE.
 
Notes
puce note (1) Conseil européen des 22 et 23 juin 2017
 
 
Informations légales | Données personnelles