Stratégie interministérielle de ressources humaines de l'État

Deux textes publiés successivement les 17 et 18 mars 2017 précisent la stratégie des ressources humaines de l'État. L'arrêté du 16 mars 2017(1) modifie l'organisation de la direction générale de l'administration de la fonction publique (DGAFP) à la suite du décret n° 2016-1804 du 22 décembre 2016(2) venu consacrer son rôle de « DRH de l'État ». Cette nouvelle organisation doit faciliter la mise en oeuvre de la nouvelle stratégie de l'État en la matière pour la période 2017-2019 présentée dans la circulaire du 16 mars 2017(3).

Selon cette circulaire, l'articulation des relations entre la DGAFP et les ministères est transcrite dans des conventions d'engagement. Chaque ministère pourra adopter sa propre stratégie de ressources humaines en fonction des orientations interministérielles fixant des objectifs fondamentaux communs à l'ensemble des administrations. La circulaire définit 50 actions destinées à renforcer les valeurs du service public, améliorer la gestion des compétences des fonctionnaires et renforcer la place du dialogue social. Quinze actions sont identifiées comme « priorités interministérielles » : former les agents sur la portée du principe de laïcité, favoriser la mobilité des fonctionnaires, ou encore élaborer un plan de simplification des pratiques de ressources humaines.
 
Notes
puce note (1) Arrêté du 16 mars 2017 relatif à l'organisation de la direction générale de l'administration et de la fonction publique
puce note (2) Décret n° 2016-1804 du 22 décembre 2016 relatif à la direction générale de l'administration et de la fonction publique et à la politique de ressources humaines dans la fonction publique
puce note (3) Circulaire du 16 mars 2017 [PDF]
 
 
Informations légales | Données personnelles