Investissements d’avenir, 370 millions pour accélérer la transition vers l’économie circulaire

L'économie circulaire est un modèle économique à vision systémique intégrant les notions d'économie verte, d’économie de l'usage ou d'économie de la fonctionnalité, d’économie de la performance et d'écologie industrielle.

L’objectif d’une telle économie est de produire des biens et services tout en limitant fortement la consommation et le gaspillage des matières premières et des sources d'énergies non renouvelables.

Chaque année la France consomme 800 millions de tonnes de matières, et près de 350 millions de tonnes de déchets sont produits, dont près de 120 millions de tonnes ne sont pas recyclés.

La crise sanitaire mondiale de la Covid-19 a révélé la vulnérabilité non seulement de nos approvisionnements extérieurs mais aussi du traitement de nos déchets.

Dans ce contexte, pour tendre vers une économie 100% circulaire, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, ont annoncé le lancement de la stratégie nationale(1) pour accélérer le recyclage des plastiques, des composites, des textiles, des métaux stratégiques et des papiers-cartons, les 5 matériaux les plus utilisés dans la vie quotidienne.

Celle-ci se décline autour des axes suivants :

i) accélérer la transition vers l’économie circulaire
370 millions d’euros de fond publics seront affectés au soutien de la recherche et développement pour mettre au point des solutions de recyclage plus performantes pour ces cinq matériaux , déployer des unités industrielles de recyclage des batteries, et adapter l’outil industriel pour réincorporer des matières premières de recyclage dans de nouveaux cycles de production.
Ces fonds viennent en complément des soutiens financiers de 200 millions d’euros déjà mobilisés dans le cadre du volet économie circulaire du plan France Relance sur la période 2021-2022.

ii) accompagner les projets apportant des solutions innovantes pour l’amélioration de la recyclabilité, du recyclage et de la réincorporation des matériaux.
Un appel à projet a été lancé par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) pour le compte de l’Etat. Il s’agit, d’une part, d’accompagner les projets d’innovation dans le domaine des technologies du tri des matériaux, étape essentielle pour améliorer la qualité des matières premières de recyclage et, d’autre part, de soutenir l’innovation dans le domaine du recyclage des plastiques pour qu’émergent de nouvelles solutions pour recycler plus et mieux.
Un cahier des charges(2) précise le périmètre des thématiques couvertes par l’appel à projets ainsi que les modalités de dépôt des projets jusqu’en juillet 2022.

Ce plan d’envergure s’inscrit plus largement dans un programme d’investissement d’avenir (PIA). Le PIA, piloté par le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI), service du Premier ministre, en collaboration avec le ministère de la transition écologique, le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, et le ministère de l’économie, des finances et de la relance, a été mis en place par l’État pour financer des investissements innovants et prometteurs sur le territoire, afin de permettre à la France d’augmenter son potentiel de croissance et d’emplois.
 
Notes
puce note (1) Communiqué de presse du 13 septembre 2021
puce note (2) Appel à projets national : “Solutions innovantes pour l’amélioration de la recyclabilité, le recyclage et la réincorporation des matériaux“
 
 
Informations légales | Données personnelles