Publication des résultats du commerce extérieur de la France au 1er trimestre 2021

La direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI) a publié début mai 2021 les résultats du commerce extérieur de la France pour le premier trimestre de l’année 2021 (1).

Si les exportations de biens croissent  moins fortement  qu’au 4ème trimestre 2020 (+1,8% après +7,4%), les importations augmentent nettement (+3,7% après +0,7%). Le solde commercial se détériore donc de 2,7Mds€ par rapport au dernier trimestre 2020 et s’établit à -15,4Mds€.

La hausse des cours du pétrole a renchéri la valeur des importations d’énergie (+32,5 %), ce qui a creusé  le  déficit, outre une détérioration du solde des produits manufacturés (hausse des importations d’électronique grand public, de produits informatiques et d’équipements de télécommunication). Pourtant en hausse, les flux commerciaux ne renouent pas encore avec leur niveau d’avant-crise. Les importations se situent à 94% de leur moyenne de 2019 tandis que les exportations se situent à 93%.

Les échanges avec l’Asie ainsi qu’avec le Proche et Moyen-Orient dégradent le solde commercial de la France de 0,9 Md€ chacun au 1er trimestre 2021, tirés par le Koweït (-0,4 Md€), le Japon (-0,4 Md€) et Singapour (-0,3 Md€). A l’inverse, le solde s’améliore avec l’Amérique (+0,3 Md€), poussé par les échanges avec le Mexique (+0,2 Md€).

Le solde commercial rapporté au PIB se dégrade pour les principaux pays de l’UE, sauf l’Allemagne qui atteint 7%, dépassant son niveau de 2019, avant la crise sanitaire.

 
Notes
puce note (1) Résultats du commerce extérieur de la France
 
 
Informations légales | Données personnelles