Un acteur de la gestion de la crise : la cellule de continuité économique de Bercy

En cas de crise majeure, pour renforcer la capacité gouvernementale de conduite de crise en assurant au niveau central une meilleure coordination de l’action des ministères, le Premier ministre décide de l’activation d’une cellule interministérielle de crise (CIC), qui réunit l’ensemble des ministères concernés.
Au sein de cette cellule interministérielle, le ministre de l’économie et des finances est en charge de la cellule de continuité économique (CCE). Elle assure la coordination des directions concernées par les enjeux économiques de la crise, à Bercy et dans les ministères et la relation avec les représentants de l’ensemble du monde économique. Elle répond aux questions identifiées par la CIC et prépare les positions de la CIC sur les sujets économiques. Elle élabore les plans d’accompagnement généraux de l’économie ou sectoriels, les points en matière de continuité économique.

Au niveau politique, la CCE a réuni chaque semaine les fédérations professionnelles, sous la présidence du ministre de l’économie et des finances en présence des ministres du travail, de l’agriculture et de la transition écologique et solidaire.

Au niveau administratif, la CCE s’est appuyée sur un réseau de 60 référents dans les directions de Bercy et les directions économiques des autres ministères (en particulier Santé, Travail, Agriculture, Armées, Affaires étrangères, Culture, Sports).

Au quotidien, la CCE a traité les questions et urgences qui remontaient de la coordination interministérielle, allant des arbitrages stratégiques sur des sujets transversaux jusqu’aux questions concrètes venant du terrain et signalées par les préfectures. De même, la CCE saisit la cellule interministérielle sur les difficultés économiques qui nécessitent un traitement interministériel. Elle aide à la bonne prise en compte des enjeux économiques dans les décisions de gestion de la crise, et définit les mesures nécessaires pour traiter des conséquences de la crise sur l’économie française. La cellule de continuité économique a également travaillé à l’anticipation de la sortie de crise.

Les précédentes CCE mises en place (gilets jaunes, attentats, etc.) étaient construites sur le même schéma mais la crise du COVID-19 touche tous les secteurs d’activité, toutes les administrations et toute la population. L’ampleur des impacts et des mesures prises pour réagir face à cette crise est sans commune mesure avec ce qui a pu être fait dans les crises précédentes (nombre de textes, montant des aides et mesures d’accompagnement, etc.).
 
 
 
Informations légales | Données personnelles