Enquête de l’INSEE : la diffusion du concept de responsabilité sociétale des entreprises (RSE)

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a publié une enquête(1) conduite en 2016 faisant état de la bonne connaissance par les entreprises françaises du concept de responsabilité sociétale des entreprises (RSE), diffusion confortée par l’engagement significatif de grands groupes français dans sa mise en œuvre.

La notion de RSE définie par la Commission européenne, reprise ici par l’Insee, renvoie à « la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société ». Elle promeut une entreprise intégrant à son action des préoccupations « en matière sociale, environnementale, éthique, de droits de l’Homme et de consommateurs dans leurs activités commerciales et leur stratégie de base »(2) en collaboration avec les différents acteurs de la cohésion sociale et de la protection de l’environnement du territoire.

S’appuyant sur les chiffres de l’enquête Entreprises et développement durable (EnDD) de 2016(3), l’INSEE constate que cette année-là, 59 % des entreprises employant 20 salariés ou plus affirment avoir « déjà entendu parler » de la RSE. En outre, 56 % du total de ces entreprises, connaissant (45 %) ou non (11 %) le concept ont le sentiment de mener des actions dans une perspective de RSE. La diffusion de la RSE est corrélée à la taille de l’entreprise : 96 % des entreprises employant 500 salariés ou plus déclarent connaître le concept contre 51 % des unités de 20 à 49 salariés.

Les entreprises appartenant à un groupe ont, toutes choses égales par ailleurs, 1,4 fois plus de chances que les entreprises indépendantes d’avoir déjà entendu parler de la RSE et de mener des actions entrant dans ce cadre. De plus, les entreprises des domaines de l’énergie et de l’environnement seraient également les plus engagées dans la RSE et les mieux informées, du fait des spécificités de ces secteurs et des réglementations les encadrant.

Enfin, la perception de ce que recouvre la RSE varie selon le secteur d’activité. 59 % de l’ensemble des entreprises interrogées désignent le « respect de l’homme ou de l’environnement » comme un objectif prioritaire, et 72 % des entreprises des secteurs de l’énergie et de l’environnement le désignent ainsi.
 
Notes
puce note (1) Insee focus n° 155, La diffusion des démarches de responsabilité sociétale des entreprises, 9 mai 2019
puce note (2) Troisième communication de la Commission européenne sur la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), octobre 2011
puce note (3) Insee, Enquête Entreprises et développement durable (EnDD) de 2016, 17 mai 2019
 
 
Informations légales | Données personnelles