Etude de l’Insee sur le patrimoine économique national en 2017 : une progression dynamique liée à la hausse des prix de l’immobilier et des cours boursiers

L’Insee et de la Banque de France ont publié le 17 janvier 2019 une étude conjointe sur le patrimoine économique national(1).

Les « comptes de patrimoine recensent les actifs et passifs économiques, c’est-à-dire ceux sur lesquels des droits de propriété peuvent être exercés et qui peuvent procurer des avantages économiques à leurs propriétaires (…) Le patrimoine (ou « valeur nette ») est défini comme la différence entre la valeur des actifs (financiers et non financiers) et celle des passifs (par nature financiers)».

Le patrimoine économique cumulé des ménages, des entreprises et des administrations s’élève à 14 762 milliards d’euros en fin d’année 2017, soit l’équivalent de 7,9 fois le produit intérieur net de l’année.
 
Le patrimoine net des ménages qui s’élève à 11 494 milliards d’euros progresse de 3,8 % par rapport à l’année précédente, essentiellement en raison de l’augmentation des prix de l’immobilier. Le patrimoine financier net des ménages augmente de 4,4% reflétant la hausse des cours boursiers. S’ils continuent de privilégier les placements bancaires, ils préfèrent les placements en livrets aux placements à risque.

En ce qui concerne les entreprises, l’étude indique que la valeur des fonds propres des sociétés non financières continue de croître à un rythme très élevé (+ 10,2 % après + 5,8 % en 2016). Cette hausse s’explique par celle du prix des actions au cours de l’année 2017. L’endettement sous forme de crédit continue d’augmenter à un rythme soutenu en 2017. Les fonds propres des sociétés financières progressent également mais moins fortement que ceux des sociétés non financières.

Enfin, le patrimoine des administrations publiques se redresse de 5,6% en 2017, après six années de baisse. L’étude précise que s’il s’établit à 190 milliards d’euros en 2017, contre 124 milliards d’euros en 2016, ceci résulte principalement de variations de prix du patrimoine financier net avec la dépréciation de titres de créance et la valorisation des entreprises publiques.
 
Notes
puce note (1) Le patrimoine économique national – INSEE – Banque de France
 
 
Informations légales | Données personnelles