édito

Le Secrétariat général a 20 ans !

Marie-Anne Barbat-Layani
Secrétaire générale
des ministères économiques et financiers
C’est avec une grande fierté que j’ai rejoint le Secrétariat général le 1er décembre 2019, à la veille d’un anniversaire important pour cette structure clef dans la coordination, le pilotage et le soutien des ministères économiques et financiers. En effet, après la Direction des affaires juridiques en 2019, le Secrétariat général fêtera ses 20 ans en 2020. Une belle occasion de revenir sur notre histoire, pour mieux construire notre avenir.

Le Secrétariat général est né comme une petite administration d’état-major, en l’an 2000, pour piloter les projets clefs du ministère ; ce rôle est aujourd’hui renforcé par les politiques interministérielles de transformation et d’innovation dont les secrétariats généraux sont le relais. En 2010, il s’est adjoint l’ancienne « direction des personnels, de l'adaptation et de l'environnement professionnel », assumant les très importantes fonctions support des MEF, puis le service de communication. Il regroupe aujourd’hui 2500 agents, aux métiers très variés, dont je salue le professionnalisme et l’engagement.

J’ai souhaité relancer la démarche de transformation du Secrétariat général pour que nous construisions ensemble le Secrétariat général de demain, au service de l’attractivité de nos ministères, de la qualité du dialogue social, de la sécurité et de la transformation.

Plusieurs autres grands chantiers nous mobiliseront en 2020. Ce sera tout d’abord, évidemment, la mise en œuvre de la loi de transformation de la fonction publique, avec tous les nouveaux outils qu’elle prévoit pour la gestion des ressources humaines.

Le Secrétariat général pilotera également une démarche de transformation fondamentale que nous avons baptisée « Bercy Vert », qui s’inscrit dans le programme gouvernemental d’éco-responsabilité des services publics et d’exemplarité des services de l’Etat.

Ce chantier a vocation à traduire en actions concrètes la préoccupation croissante de nos agents et de nos concitoyens en matière de préservation de l’environnement, et cela sera fait en mobilisant l’ensemble des leviers à notre disposition : réduction de notre empreinte carbone, suppression des plastiques à usage unique, utilisation de véhicules électriques ou hybrides, incitation à l’usage du vélo, réduction de nos consommations énergétiques, végétalisation des espaces collectifs entre autres… Je fais confiance à la créativité de nos agents pour contribuer à ce chantier particulièrement motivant.

L’exemplarité passe également par des pratiques transparentes et justes en matière de ressources humaines, et c’est ce que nous continuerons à faire progresser, notamment dans les politiques d’égalité et de diversité pour lesquelles les ministères économiques et financiers ont obtenu le renouvellement du label en 2019.

Le monde du travail est en pleine mutation et les attentes en matière de gestion RH, de cadre de vie, de dialogue, d’autonomie, de qualité de réponse aux demandes des agents, d’outils de nomadisme, d’espaces de travail, d’action sociale ne sont plus les mêmes qu’il y a 20 ans. Nous nous devons de relever ces défis pour continuer à recruter et à fidéliser les meilleurs, et pour leur donner les moyens de rendre dans les meilleures conditions, et avec toujours plus d’efficience et de simplicité, le service attendu par nos concitoyens. Les outils numériques et innovants peuvent être des leviers très utiles au service de ces objectifs, comme l’a déjà montré l’outil de recrutement Passerelles qui est un des grands succès de 2019.

La relance de la démarche de transformation interne du SG s’inscrit dans ce cadre ambitieux.

Menée avec l’appui de la Direction Interministérielle à la Transformation Publique, elle permettra de passer en revue nos fonctions et processus clefs, notre organisation et nos méthodes, afin de les consolider et les sécuriser. Les travaux ont commencé et je tiens à ce que l’ensemble des agents du SG, mais également nos partenaires clefs, les directions et services de Bercy, puissent y être associés. Je forme ainsi le souhait, pour nos 20 ans, que nous capitalisions sur notre passé et nous engagions sur la route de l’avenir, au service de l’ensemble de la cité que constituent les ministères économiques et financiers.

abonnez vous
Informations légales | Données personnelles